Anne Pantillon   peintre
 

2014-2018

DERNIERS JOURS! —> 22 septembre: Le Salon vert, Gallery@Carouge (Geneva) expose une de mes grandes pièces.

Lien: le salon vert

Artistic Process (French version below)

Introduction

Experimental painting is the crux of my process. Experiences related to materials, movement and sound. My rapport with sound is heightened by playing the violin (professional studies and a perfect ear). The effects of sound on the human body fascinate me through their evocative power, their physiological and emotional impact. Sound connects me to my memory and to unconscious images.

The pictorial technique that I have developed over the past four years allows me to join the elements that have moulded me since childhood – music, dance and painting.

Process

The process consists of listening to a repetated sonic flow until I attain saturation. Like a mantra, the repetitive sound is a mental conditioning that establishes maximal concentration during my preparation of the studio and materials, then while the painting is being realised. All the senses are mobilised, the vibrational dynamic is transmitted to every single cell, sound modifies my perceptions and sensations.

Brain Beats/Brain Pulses

Sound transports the body to another space and time. The experience can last for hours. My brain puts itself into hyper-resonance during this sonic immersion and, like a diapason, transmits the sound waves to the rest of the body. My arms oscillate, dance and pulsate through a ricochet effect.

Skinprints/Skin Vibrations

Why not? The why not is that which determines what follows in my life as an artist, a mental crossroads.

Why not let go of the tools?

That’s what happened on October 7, 2014. I dropped the two paintbrushes I was holding in each hand to draw on a sheet of paper with fingers, hands and arms.

The experience began with a sort of automatic writing in order to achieve maximal proximity to sound and reduce mental control. This instinctive transcription developed into a gestural virtuosity, an increasingly rich vocabulary, a free plastic grammar. Skinprinting techniques are just as fine and varied as those of a paintbrush but their expression is essentially more organic. The prehistoric imprint need barely be perceptible in order to immerse the viewer in a reflective, questioning state of mind.

Human Beings

I belong to the image civilisation. What matters to me is leaving traces.

                                                                                     -Yves Klein

The mystery of living binds us above and beyond our idiosyncrasies, our differences, our conflicts. My musical scores of pulsated prints blend with the men, women and artists who preceded me. The thread never breaks, it runs throughout the history of humanity.

Anne Pantillon

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Démarche artistique

Introduction

La peinture expérimentale est au centre de ma démarche. Des expériences liées au matériau, au mouvement, au son. Mon rapport au son est marqué par la pratique du violon (études professionnelles et oreille absolue). Les effets du son sur le corps me fascinent par leur pouvoir évocateur, leur impact physiologique, émotionnel. Le son me connecte à ma mémoire et aux images inconscientes.

La technique picturale que j’ai développée ces quatre dernières années me permet de conjuguer les éléments qui m’ont formée depuis l’enfance : musique, danse et peinture.

Process

Le processus consiste à écouter en boucle un flux sonore, et ce, jusqu'à saturation. Tel un mantra, le son répété est une mise en condition mentale qui établit une concentration maximale pendant la préparation de l'atelier et des matériaux, puis pendant l'exécution de la peinture. Tous les sens sont mobilisés, la dynamique vibratoire se transmet à chaque cellule, le son modifie mes perceptions et mes sensations.

Brain Beats / Brain Pulses 

Le son transporte le corps dans un autre espace-temps. L’expérience peut durer des heures. 

Dans ce bain sonore, mon cerveau se met en résonance, et tel un diapason, transmet les ondes au reste du corps. Mes bras oscillent, dansent, pulsent, par effet de ricochet.

Skinprints / Skin Vibrations

Pourquoi pas ? dans ma vie d'artiste, le 'pourquoi pas' est ce qui décide de la suite, un carrefour mental.

Laisser tomber l'outil, pourquoi pas ?

C'est ce qui est arrivé le 7 octobre 2014. En cours de travail, j'ai lâché les deux pinceaux que je tenais avec chaque main, pour tracer la feuille avec les doigts, les mains, les bras.  

L’expérience a débuté par une forme d’écriture automatique afin d’obtenir une proximité maximale avec le son et réduire le contrôle mental. Cette transcription instinctive s’est développée vers une virtuosité du geste, un vocabulaire de plus en plus riche, une grammaire plastique libre. L’écriture de la peau est aussi fine et variée que celle d’un pinceau, mais son expression est par essence plus organique. L’empreinte préhistorique se devine à peine pour plonger le spectateur dans un état contemplatif, interrogatif.     

Human beings

J'appartiens à la civilisation de l'image. Ce qui compte pour moi est de laisser des traces.

                                                                                                              -Yves Klein.

Le mystère du vivant nous lie, au-delà de nos particularités, de nos différences, de nos conflits.

Mes partitions d’empreintes pulsées se joignent aux traces des hommes, des femmes, des artistes qui m'ont précédée. Le fil ne se casse jamais, il tisse l'Histoire de l'humanité.

Anne Pantillon